Logo de la Clinique chiropratique
Accueil | Courriel | Carte routière     
         
 
HEURES D'OUVERTURE
Mardi: 8h30 - 15 h
Mercredi: 8h30 - 15 h
Jeudi: 13 h - 20 h

T. 450.444.3028

Tarifs réduits pour enfants, étudiants et personnes âgées

INTERAC, MC, VISA acceptés
SOINS CHIROPRATIQUES
Au sujet du Dre Boulianne, chiropraticienne, D.C.
Examen chiropratique
Soins chiropratiques (Techniques)
Efficacité et durée des soins
Coûts des traitements
LA CHIROPRATIQUE
À qui s'adresse la chiropratique?
Qu'est-ce que la chiropratique?
Qu'est-ce que la kinésiologie appliquée?
La chiropratique au Québec
Recherches scientifiques appuyant la chiropratique
Suggestions de sites web à visiter
TÉMOIGNAGES
Témoignages de patients satisfaits des soins reçus du Dre Sophie Boulianne, chiropraticienne, D.C., M.Sc
 
 
Recommandations alimentaires
RECOMMANDATIONS ALIMENTAIRES
Source: Dr. Charles Héroux D.C. DIBAK, chiropraticien
triadeLes recommandations alimentaires qui suivent ne sont pas une diète, c'est un mode de vie. Si vous êtes prêts à changer votre alimentation, c'est que vous êtes prêts à choisir la santé. Cette dernière est déterminée par ce que nous mangeons (NUTRITION), ce que nous pensons (ÉMOTION) et ce que nous faisons (BIOMÉCANIQUE). Lorsque ces trois facteurs sont en équilibre, la santé est présente. L'Organisation mondiale de la santé (OMS) définit celle-ci de la façon suivante : la santé est un état de complet bienêtre physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d'infirmité. Aujourd'hui, bien peu de personnes entrent dans la catégorie des gens en santé. Pensez à la personne que vous considérez la plus en santé dans votre entourage. Posez-lui quelques questions et vous découvrirez rapidement que sa santé n'est pas parfaite. Que ce soit une douleur, de la fatigue, un problème de peau, de digestion, d'asthme, etc. Tous ces petits bobos indiquent que la santé n'est pas optimale!

Changer son alimentation n'a rien de facile, cela demande beaucoup d'efforts. Cependant, ces efforts amélioreront votre santé. Au jour de l'an, on se souhaite la santé en espérant qu'une maladie ne nous tombe pas sur la tête! Vous êtes responsable de ce qui advient et adviendra de votre santé. Le système de santé actuel est un système de maladie qui se préoccupe du problème lorsqu'il est assez grave pour être opéré ou médicamenté. Peu de gens optent pour la prévention. Nous vous proposons un choix différent, un peu plus difficile, mais constituant un modèle à suivre pour votre santé!

En suivant nos recommandations, vous devriez en remarquer les bienfaits sur votre santé en 6 à 8 semaines. Cependant, certains facteurs comme la prise de médicaments, le stress émotionnel et d'anciennes blessures peuvent restreindre l'amélioration de votre santé. S'il persiste des signes et symptômes après 8 semaines en suivant ces recommandations, il est fortement recommandé de consulter un professionnel en Kinésiologie appliquée. Celui-ci sera en mesure de vous aider à poursuivre votre démarche vers une santé optimale. Vous pouvez également choisir de consulter un professionnel dès le début afin d’établir des recommandations personnalisées. L'aspect biomécanique sera traité par des corrections vertébrales et périphériques, des thérapies musculaires et divers exercices. Par le biais de tests musculaires, nous serons en mesure de vous aider à découvrir vos intolérances alimentaires de même que vos carences nutritionnelles. L'aspect émotionnel sera examiné selon les besoins de chaque patient.

eauEAU  Le corps est composé à plus de 70 % d'eau. À notre naissance, notre corps est gorgé d'eau comme une prune. En vieillissant, nous ressemblons de plus en plus à une prune séchée puisque le corps se déshydrate. Buvez un minimum de 1 litre d'eau par 22,5 kg (50 livres) de masse corporelle. Attention : un verre d'eau avec du citron n'est plus de l'eau. Votre corps produira des enzymes digestives et cette substance sera dès lors interprétée comme un aliment par votre organisme! La qualité de l'eau est également importante. Idéalement, l'eau de source avec un PH de 7 et plus devrait être privilégiée. Les eaux de source Évian, Eska et San Benedetto correspondent à ce critère. Les eaux d'osmose inversée comme Dasani et Aquafina ne sont pas recommandées. L'eau distillée est
également à éviter, car à long terme, elle a tendance à déminéraliser le corps.

sucreSUCRE
Les maladies dégénératives ont fait leur apparition avec l'augmentation de la consommation du sucre raffiné. Un Nord-Américain moyen consomme maintenant en moyenne 68 kg (150 livres) de sucre par année! Ces sucres sont consommés sous de multiples formes : boissons gazeuses, chocolat, confitures, pains, jus, sans oublier le sucre blanc. Malheureusement, pour être en santé, il vous faut éliminer tous les sucres : blanc, brun, sirop d'érable, sirop de maïs, « High Fructose Corn Syrup », fructose, sucrose, glucose, miel, de même que tous les aliments qui en contiennent. Saviez-vous que 100 g de l'un de ces sucres diminue l'activité phagocytaire des neutrophiles jusqu'à 50 % en 30 minutes et cela dure 5 heures? Concrètement, cela signifie que les défenses de votre organisme (votre système immunitaire) seront considérablement réduites pendant tout ce temps. Les agents édulcorants comme Aspartame, Equal, Sucralose, Stevia sont également à proscrire. Ces substances ne sont rien de moins que toxiques pour votre corps.


proteinesPROTÉINES
Pour fonctionner, votre corps a besoin d'un minimum d’un gramme de protéine par kilogramme de masse corporelle (1 kg = 2,2 livres). Par exemple, une personne de 68 kg (150 livres) a besoin de 68 grammes de protéines. Celles-ci doivent être réparties entre le déjeuner, le dîner et le souper. Il est très difficile pour l'organisme de digérer plus de 25 grammes de protéines par repas. Cette quantité correspond environ à une poitrine de poulet. L'alimentation nord-américaine contient déjà beaucoup de protéines, mais celles-ci sont mal réparties dans la journée. De plus, un minimum de 300 grammes (9 onces) de viande rouge par semaine est recommandé. Ceci apporte à votre corps un acide aminé (méthionine) indispensable au bon fonctionnement de votre foie. Exemple : 1 oeuf = 7-7g de protéines.

feculentsFÉCULENTS
Il s'agit des pâtes, pain, riz, patate, maïs et de leurs dérivés. Ces aliments doivent être évités absolument. Après 6 semaines, les féculents peuvent être consommés dans leur forme intégrale. Favoriser l’épeautre, l’orge, l’avoine, le kamut, le sarrasin, le millet, le quinoa et le riz. Le pain blanc, les pâtes et autres aliments contenant de la farine blanche sont à proscrire pour retrouver et maintenir une bonne santé. Tout le monde bénéficie d’éliminer les produits à base de blé ainsi que tous les dérivés de cette céréale. Tout individu est intolérant au blé selon un niveau de sévérité variable.

grasGRAS
Les gras contenus à même les aliments non transformés sont rarement problématiques. Par exemple, l'oeuf contient du cholestérol, mais il possède également toutes les vitamines et minéraux pour être utilisé dans le corps. La cuisson rapide comme le BBQ est toutefois à éviter. Une fois chauffé à haute température, la majorité des gras deviennent « Trans », ce qui les rend néfaste pour votre santé. Le corps élimine les gras « Trans » lentement. Par exemple, les chips que vous manger aujourd’hui seront éliminés à 50% après 51 jours !
À UTILISER : Beurre - Huile de noix de coco (cuisson haute T°) - ras de canard (cuisson haute T°) - Huile d'olive extra vierge (cuisson à très basse température)
À EVITER : Margarine - Graisse (Crisco) - Huile de canola -  Gras «Trans» (attention : ils sont partout)

legumes

LÉGUMES

Vous pouvez les consommer à volonté à l'exception de la patate et du maïs. Ceux-ci sont très riches en glucides. Les légumes jaunes et orange sont également très sucrés et doivent être consommés avec modération. Essayer de consommer les légumes crus, car ils contiennent beaucoup plus d’enzymes qu’une fois cuits.



fruitsFRUITS
Tous les fruits sont permis hors des heures de repas. Ils doivent être consommés seuls (ni avec des noix, ni avec de la viande) environ 30 minutes avant où 90 minutes après un repas. Cependant, il est fortement recommandé de les éviter pour les 3 premières semaines. Après, vous trouverez les fruits beaucoup plus sucrés et ne ressentirez pas le besoin d'en manger autant. Les jus de fruits ne sont pas recommandés, même ceux faits avec de vrais fruits.



BREUVAGES
De l'eau, de l'eau et encore de l'eau! Les autres breuvages permis sont les suivants : café noir (1 à 2 par jour) en avant-midi (aucun café après le diner); thé (1 à 2 par jour) toutes les variétés de thé à la condition qu'ils soient organiques (sinon, il y a trop de pesticides); tisanes (1 à 2 par jour) et organiques de préférence. Les personnes qui ont un taux de sucre instable doivent éviter tous les breuvages contenant de la caféine. Le café décaféiné naturellement est correct (méthode suisse)

COLLATION
Les collations que nous recommandons sont les suivantes :
Noix crues (noix du Brésil, amande, cajou, etc.)
Fromage (lait cru et de chèvre autant que possible)
Fruits frais (ne pas combiner les fruits avec le fromage ou les noix)

COMBINAISONS ALIMENTAIRES
Idéalement, le corps est fait pour digérer un type de protéine à la fois. Donc, il ne faut pas mélanger les protéines ou les combiner avec des féculents. Ils ont des temps de digestion complètement différents et cela a pour conséquence de créer de la putréfaction ou de la fermentation dans l'intestin. Ceci engendre des substances toxiques qui occasionnent ballonnements et gaz.

ALIMENTS À ÉVITER
Sucre - Édulcorants (ex. : aspartame) - Pâtes blanches et de blé - Tous les produits à base de blé -
Margarine - Huile de canola - Alcool fort - Bière et vin - Nourriture congelée - Soya sous toutes ses formes - Jus de fruits - Aliments cuits au four micro-ondes - Intolérance alimentaire spécifique

INTOLÉRANCES ALIMENTAIRES ET ALLERGIES
Hippocrate a dit : « One man's food is another man's poison ». tout le monde est différent. Un aliment peut être idéal pour une personne et nuire à une autre. Faites tester vos intolérances alimentaires par un professionnel en Kinésiologie Appliquée. En se servant de tests musculaires spécifiques, il peut trouver comment le corps réagit à un aliment en particulier. Le nombre d'intolérances alimentaires devrait diminuer considérablement en suivant l'alimentation qui est ici proposée. Les intolérances alimentaires les plus fréquentes sont : Lait, blé, soya, caséine (protéine constituant les produits laitiers), oeufs, levures alimentaire, levure de bière, solanine (aubergine, tomate, paprika, poivron vert, tabac, patate), arachides, noix.