Logo de la Clinique chiropratique
Accueil | Courriel | Carte routière     
         
 
HEURES D'OUVERTURE
Mardi: 8h30 - 15 h
Mercredi: 8h30 - 15 h
Jeudi: 13 h - 20 h

T. 450.444.3028

Tarifs réduits pour enfants, étudiants et personnes âgées

INTERAC, MC, VISA acceptés
SOINS CHIROPRATIQUES
Au sujet du Dre Boulianne, chiropraticienne, D.C.
Examen chiropratique
Soins chiropratiques (Techniques)
Efficacité et durée des soins
Coûts des traitements
LA CHIROPRATIQUE
À qui s'adresse la chiropratique?
Qu'est-ce que la chiropratique?
Qu'est-ce que la kinésiologie appliquée?
La chiropratique au Québec
Recherches scientifiques appuyant la chiropratique
Suggestions de sites web à visiter
TÉMOIGNAGES
Témoignages de patients satisfaits des soins reçus du Dre Sophie Boulianne, chiropraticienne, D.C., M.Sc
 
 
La chiropratique: Pour soulager les céphalées
 (Maux de tête, migraines)
migraineSource: Association des chiropraticiens du Québec
www.chiropratique.com



Le terme « mal de tête » englobe plusieurs types de problèmes. Il est important de distinguer les termes «migraine» et « céphalée de tension » qui ne suggèrent pas les mêmes caractéristiques cliniques.

QU’EST-CE QUE LA MIGRAINE?

La migraine est une céphalée récurrente qui peut s’accompagner ou non de troubles visuels (aura) ou digestifs. La douleur est en général présente d’un seul côté. L’origine précise des migraines est inconnue. Le stress, la fatigue, les changements hormonaux, les contraceptifs oraux et l’alimentation semblent contribuer à l’apparition des migraines.

QU’EST-CE QUE LA CÉPHALÉE CERVICOGÉNIQUE?

Le plus fréquemment, ces maux de tête ont pour origine des tensions au niveau des muscles de la mâchoire, du visage et du cou. Cette tension, appelée subluxation vertébrale, a généralement pour cause un mauvais mouvement ou positionnement des vertèbres cervicales.

La subluxation entraîne une irritation nerveuse qui provoque une hypertonicité des muscles du cou.

La céphalée cervicogénique est une douleur aux deux côtés de la tête et peut être accompagnée d’une diminution (douloureuse ou non) des mouvements du cou. Elle est présente surtout en fin de journée.

CONSÉQUENCE DE LA CÉPHALÉE À COURT TERME

La présence de céphalée est habituellement signe qu’il y a une dysfonction dans l’interaction des systèmes nerveux, musculaire et squelettique. Cette perte de fonction peut engendrer de la douleur, de l’inflammation et une diminution importante des amplitudes de mouvement du cou.

CONSÉQUENCES DE LA CÉPHALÉE À LONG TERME

La persistance de la subluxation vertébrale causera une dégénérescence et une usure des articulations touchées. Cette irritation répétée du système nerveux provoquera une hyper-sensibilité de la personne souffrant de céphalée.

L’APPROCHE CHIROPRATIQUE

Le chiropraticien possède les connaissances afin d’identifier le type de céphalée dont vous souffrez. L’approche chiropratique vise à stimuler le système nerveux en augmentant la mobilité des vertèbres cervicales par des manipulations vertébrales, appelées ajustements chiropratiques et d’autres traitements complémentaires. L’ajustement chiropratique aura donc une répercussion sur les muscles du cou via le système nerveux. De plus, le chiropraticien, par des techniques de travail musculaire, favorisera la relaxation des muscles cervicaux.

PRÉSENTEZ-VOUS LES SYMPTÔMES SUIVANTS?

1. Avez-vous mal à la tête au moins une fois par mois?
2. Lorsque vous avez mal à la tête, êtes-vous sensible aux sons, aux bruits ou aux odeurs?
3. Éprouvez-vous des maux de tête suite à l’ingestion de certains aliments?
4. Y a-t-il des antécédents de migraines dans votre famille?
5. Lorsque vous avez mal à la tête, sentez-vous des tensions à la base du crâne et /ou aux tempes?
6. Vos maux de tête sont-ils survenus suite à un traumatisme au cou?
7. Êtes-vous capable de prévoir la venue de vos maux de tête par la présence de symptômes, tels des « flashs » lumineux ou des vertiges?
8. Vos maux de tête sont-ils pulsatiles?
9. Ressentez-vous une sensibilité ou une douleur au cou lorsque vous avez mal à la tête?

Si vous avez répondu OUI à une ou plusieurs de ces questions, il est possible que vous souffriez de dysfonctions touchant le système neuro-musculo-squelettique. Pour en avoir le coeur net, consultez un membre de l’Association des chiropraticiens du Québec.

Références
Huff, Lew & Brady, David M., Instant Acess to Chiropractic
Guidelines and Protocols. 2ième Édition. 2005. Elsevier Mosby. 442 p.
The Merck Manual of diagnosis and therapy, seventeenth edition.
Petit Précis de médecine interne, tome 2.
Souza, Thomas A. Differential Diagnosis for the Chiropractor,
Protocols and Algorithms. Aspen Publication. 1997. 750 p.