Logo de la Clinique chiropratique
Accueil | Courriel | Carte routière     
         
 
HEURES D'OUVERTURE
Mardi: 8h30 - 15 h
Mercredi: 8h30 - 15 h
Jeudi: 13 h - 20 h

T. 450.444.3028

Tarifs réduits pour enfants, étudiants et personnes âgées

INTERAC, MC, VISA acceptés
SOINS CHIROPRATIQUES
Au sujet du Dre Boulianne, chiropraticienne, D.C.
Examen chiropratique
Soins chiropratiques (Techniques)
Efficacité et durée des soins
Coûts des traitements
LA CHIROPRATIQUE
À qui s'adresse la chiropratique?
Qu'est-ce que la chiropratique?
Qu'est-ce que la kinésiologie appliquée?
La chiropratique au Québec
Recherches scientifiques appuyant la chiropratique
Suggestions de sites web à visiter
TÉMOIGNAGES
Témoignages de patients satisfaits des soins reçus du Dre Sophie Boulianne, chiropraticienne, D.C., M.Sc
 
 
La chiropratique: Pour soulager la hernie discale
Source: Association des chiropraticiens du Québec
www.chiropratique.com


hernie discaleSTRUCTURE VERTÉBRALE

Le disque intervertébral est un coussin de cartilage qui relie chacune des vertèbres mobiles entre elles.

Les disques ont trois fonctions principales : permettre le mouvement de la colonne vertébrale, absorber les chocs et les impacts, ainsi qu’assurer aux nerfs périphériques assez d’espace pour émerger de la colonne. Le disque est constitué d’un noyau interne, d’apparence gélatineuse contenu dans un anneau fibreux et solide (Fig. 2).

SOUFFREZ-VOUS D'UNE HERNIE DISCALE?

Un disque ne peut se « déplacer » ou « glisser » : il s’amincit, se bombe ou se rompt. Le disque perd alors ses fonctions d’absorption des chocs et de flexibilité. Une protrusion discale est une poussée du noyau dans les fibres les plus faibles de l’anneau fibreux.

Ce bombement peut irriter les racines nerveuses spinales ou la moelle épinière. Une hernie discale se produit lorsque le noyau gélatineux traverse complètement les fibres de l’anneau fibreux. Ces dernières sont alors rompues et des fragments du noyau peuvent être libérés dans le canal rachidien.

MÉCANISME DE BLESSURE ET FACTEURS DE RISQUE

Le disque est plus à risque de se blesser en rotation ou en flexion: ces mouvements peuvent causer des déchirures à la circonférence de l’anneau fibreux du disque. Des faiblesses dans la paroi du disque sont alors présentes, ce qui est propice à la hernie. Certains mouvements, activités ou conditions peuvent favoriser l’apparition d’une hernie discale.

Le risque d’hernie discale peut être augmenté par les traumatismes importants ou encore les micro-traumatismes répétés comme soulever des objets lourds de la mauvaise façon, l’excès de poids corporel ou l’adoption de mauvaises postures.

CONSÉQUENCES À COURT ET À LONG TERME

Une hernie discale cause des douleurs sévères et aiguës, des engourdissements à un membre, ainsi que des spasmes musculaires importants. La douleur peut aussi s’étendre à une tout autre partie du corps, qui correspond au nerf touché par le renflement ou l’amincissement du disque.

À long terme, on note une faiblesse et une diminution du tonus des muscles reliés au nerf touché par la hernie et/ou une diminution de la sensibilité.

L’APPROCHE CHIROPRATIQUE POUR TRAITER LA HERNIE DISCALE

L’approche chiropratique peut permettre de limiter et même éliminer les risques de dommage au disque. Des anomalies du mouvement normal et/ou de l’alignement idéal de certaines vertèbres, appelées subluxations vertébrales, causent des stress aux fibres du disque. L’ajustement chiropratique pourra augmenter la mobilité et l’alignement des vertèbres et rééduquer le système neuro-musculo-squelettique, ce qui pourra soulager les symptômes intenses causés par la hernie discale. Les soins chiropratiques aideront ainsi à prévenir l’apparition de lésions discales. Dans plusieurs cas, il peut être possible d’éviter la chirurgie. Consultez votre chiropraticien.

QUESTIONNAIRE SANTÉ

1. Souffrez-vous de douleurs aiguës au dos ou au cou?
2. Est-ce que vous ressentez des douleurs qui irradient aux bras ou aux jambes?
3. Est-ce que vous ressentez des engourdissements aux bras ou aux jambes?
4. Vos symptômes sont-ils accentués par la toux ou les éternuements?
5. Vous arrive-t-il d’avoir des faiblesses musculaires aux bras ou aux jambes?
6. Vous est-il déjà arrivé de bloquer complètement du dos ou du cou (« dos barré »)?
7. Pratiquez-vous des sports exigeants de la torsion, de la compression et de la flexion (golf, tennis, jogging)?
8. Votre douleur est-elle augmentée par une flexion du tronc vers l’avant?
9. Votre travail implique-t-il le soulèvement de charges ou une position assise prolongée?

Si vous avez répondu oui à plus d’une de ces questions, il est possible que vous souffriez de dysfonctions touchant le système neuro-musculo-squelettique. Pour en avoir le coeur net, consultez un membre de l’Association des chiropraticiens du Québec.

Références
The Merck Manual of diagnosis and therapy,
seventeenth edition.
Huff, Lew & Brady, David M., Instant Acess to Chiropractic
Guidelines and Protocols. 2005. Elsevier Mosby. 442 p.
Dupuis-Leclaire. Pathologie médicale de l’appareil locomoteur.
Edisem. 999 p.
Safran, Marc et al. Instructions For Sports Medicine Patients.
Saunders Edition. 954 p